Le Forum des Assistantes Maternelles, Assistants Maternels et Assistants Familiaux (SPAMAF): Suspicion de maltraitance - Le Forum des Assistantes Maternelles, Assistants Maternels et Assistants Familiaux (SPAMAF)

Aller au contenu


Message Important



Adhérer au SPAMAF pour vous informer, afin de mieux vous aider à exercer, et nous soutenir pour que nous puissions continuer à valoriser cette profession bien spécifique.



Cliquez ici dès maintenant pour faire une demande d'adhésion.

IMPORTANT

Seuls les Responsables des SPAMAF seront habilités pour répondre à toutes les questions concernant les Textes de Loi, les Décrets et les Arrêtés ainsi que sur la Convention Collective.
Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau message
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

Suspicion de maltraitance Que faire en cas d' accusation Noter : -----

Posté 28 septembre 2007 - 09:08 (#1) Guest_loulette69_*

Je suis en formation en ce moment et nous avons evoqué la maltraitance et le fait, qu' il est possible qu' un jour nous soyons suspectées de maltraitance!
Nous n' avons pas évoqué les démarches, ni comment faire face a de telles accusations. C quand même grave!
Je souhaiterais connaitre ce qu' attends une ass mat, lorsqu'elle est suspecté de maltraitance envers les enfants en garde?
Que la dénonciation soit anonyme ou pas!
Quelle est la procédure?


Merci

Posté 28 septembre 2007 - 09:33 (#2)

tu auras droit à une enquête par la puer et service sociaux!!! et en plus ton agrément est suspendu !!!

et ça peut durer un moment... le mieux est de prouver par des collègues que tu es "normale" et que à aucun moment tu n'a fait acte de maltraitance en leur présence par des attestations... c'est pour ça qu'en général les puer préfèrent que nous travaillions à plusieurs, comme ça nous nous couvrons les unes les autres !!!

Posté 28 septembre 2007 - 09:36 (#3) L'utilisateur est hors-ligne   agnes22 

  • Site Admin

bonjour,

et en plus ton agrément est suspendu !!!

en théorie, oui en pratique pas toujours! :P/>

je me suis retrouvée avec un cas semblable mais j'étais la maman de la petiote, 7 mois 1/2, hospitalisée 4 jours et qui va sur ces 16 ans maintenant.
L'AM a juste vu son agrément transformé en agrément nominatif pendant l'enquête et puis c'est tout : enquête terminée, agrément retrouvé sans restriction.

Vous me direz : il n'y avait pas de preuves!

Et bien si, justement.

l'assitante sociale nous a même dit : "ce qui s'est passé est de votre faute car l'AM avait peur de vous"!!! ;)/>
c'est "du n'importe quoi"!

Ben oui! on a peur des parents alors on se venge sur l'enfant ;)/>

Bon c'est vrai on n'a pas de preuve formelle puisque l'AM n'a pas avoué et est restée sur la thèse de l'accident. On ne sait pas qui a fait ça (on a quand même une quasi certitude) mais en tout état de cause celà s'est passé chez l' AM. Elle en était donc responsable!!!

l'assistante sociale a reconnu que c'était une maltraitance et on laisse l'agrément à l'AM :rolleyes:/> . La pauvre AM!elle a fait une depression et a eu des problèmes avec son voisinage.

il y a même eu enquête de police, dont nous n'avons d'ailleurs jamais eu les conclusions

Et nous on a failli perdre notre fille.

Veuillez m'excuser si mon message est un peu brouillon mais même après 15 ans au 6 octobre prochain, l'émotion est toujours là.
Elle ne nous quittera jamais mais nous vivons avec mais le jour "anniversaire" nous sommes toujours un peu "sur les dents" :(/>
Nous avons été très soutenus par l'organisation "enfance maltraitée".

Ne pensez pas que je fais ce métier pour essayer de réparer quelques chose.En effet je n'ai rien a réparer car je n'ai rien abimé.
Je fais en autre ce travail car j'aime les enfants.

C'est une expérience que je ne souhaite à aucune famille.

bonne journée
agnès

Ce message a été modifié par agnes22 - 28 septembre 2007 - 09:54 .

Image IPB dauphin fidèle au SPAMAF depuis 2006

"Et n'oublie pas, celui qui croit savoir n'apprend plus"

(Ellana)
Hommage à P.Bottero

Posté 28 septembre 2007 - 11:47 (#4) Guest_loulette69_*

Ok
Dans ton cas, c' est toi, le parents qui a dénoncé un acte de maltraitance, ou alors, suite a l' hospitalisation, une enquete a été ouverte?


En cas de lettre anonyme sans aucune preuve, comment ça se passe?
(Pour tout vous dire c une colègue qui je pense est victime d' une personne mal intentionnée!) Je ne vois pas autre chose. On se fréquente régumièrement et je n' ai jamais vu aucun signe de maltraitence.
Comme on travail sur la même commune, ça me fait peur, je me dis que ça pourrait arriver a n' importe qui!

Merci

Posté 28 septembre 2007 - 12:33 (#5) L'utilisateur est hors-ligne   agnes22 

  • Site Admin

bonjour,

Dans ton cas, c' est toi, le parents qui a dénoncé un acte de maltraitance, ou alors, suite a l' hospitalisation, une enquete a été ouverte?

Nous avons emmené notre boutd'choux aux urgences vers 22h30.Je finissais tard et mon mari voulait avoir mon avis avant toute décision. Ils l'ont gardée et ont rappelé le chef de service qui était en vacances.

C'est le chef de service qui a fait le signalement à la PMI. Et nous, nous avons porté plainte contre X.
A l'hôpital, ils ont essayé de nous dissuader de porter plainte car nous n'avions pas de preuve (à ce moment là)
Mais une amie avocate nous a dit de porter plainte contre X pour éviter, en retour, que l'AM ne porte plainte en diffamation contre nous.

Pourquoi porter plainte contre X ? : afin de montrer implicitement que nous étions contre ce genre de pratique.

Donc il y a eu 2 enquêtes en même temps : celle de la PMI et l'enquête policière.

bon après-midi

agnès

Ce message a été modifié par agnes22 - 28 septembre 2007 - 12:33 .

Image IPB dauphin fidèle au SPAMAF depuis 2006

"Et n'oublie pas, celui qui croit savoir n'apprend plus"

(Ellana)
Hommage à P.Bottero

Posté 28 septembre 2007 - 14:55 (#6) L'utilisateur est hors-ligne   coconust mé pas coconuts 

  • Site Admin

suite a de nombreux "non respect" du contrat : 2 heures de retard sans etre prévenue, tantot le matin, tantot le soir, laissant l'enfant casser tout chez moi sans rien dire, après une multitude de rappel à l'ordre j'avais décidé de mettre fin au contrat, auparvant j'aivais demandé conseil à la pmi, surtout que l'enfant arrivait SALE à la maison avec la couche de veille (hé oui)

hé la maman a eu le culot décrire à la pmi en disant que j'affamais l'enfant, que je ne la lavait pas et que je l'empechait de dormir ect...... et meme que je la frappait

il y a eu enquête obligatoire puisqu'il y a eu plainte d'un des parents, je n'avais pas soucis à me faire mais ce qui fait mal c'est que je me suis donner à fond pour cet enfant donc forcément pour les parents toujours arrangeante en leur faveur et voici les remerciements
j'ai tourné la page mais parfois j'y pense encore et j'enrage sur le moment.
salut a vous - le simple regard enjoué d'un enfant suffirait à mon salaire !

Posté 28 septembre 2007 - 16:52 (#7) Guest_Marie Astrid SPAMAF 83_*

Dites vous que ça peut arriver à chacune d'entre nous, c'est une Epée de Damoclès au dessus de nos têtes. A partir du moment où une plainte a été déposée, il y a systématiquement suspension de l'agrément (pendant 4 mois maximum), les employeurs doivent vous licencier. Au bout des 4 mois, si le dossier est classé sans suite ou qu'il y a non-lieu (en général, c'est trop court 4 mois pour avoir un classement ou un jugement), votre agrément vous est théoriquement rendu, sinon, il est retiré d'office.

Posté 28 septembre 2007 - 17:09 (#8) L'utilisateur est hors-ligne   Pan pan 

  • Site Admin

Marie Astrid,
Quand tu dis plainte ....une simple lettre à la pmi ou + panpan

Posté 28 septembre 2007 - 17:23 (#9) Guest_Marie Astrid SPAMAF 83_*

Ca peut partir d'une simple lettre à la PMI qui à partir du moment où il y a lettre, doit faire une enquête, et si elle l'estime nécessaire, fera un signalement. Le grand principe, c'est le "principe de précaution", donc même sans preuve flagrante, la PMI prendra ses précautions.

Posté 28 septembre 2007 - 19:42 (#10)

 agnes22, le 28 Sep 07 à 13:33, dit :

bonjour,

Dans ton cas, c' est toi, le parents qui a dénoncé un acte de maltraitance, ou alors, suite a l' hospitalisation, une enquete a été ouverte?

Nous avons emmené notre boutd'choux aux urgences vers 22h30.Je finissais tard et mon mari voulait avoir mon avis avant toute décision. Ils l'ont gardée et ont rappelé le chef de service qui était en vacances.

C'est le chef de service qui a fait le signalement à la PMI. Et nous, nous avons porté plainte contre X.
A l'hôpital, ils ont essayé de nous dissuader de porter plainte car nous n'avions pas de preuve (à ce moment là)
Mais une amie avocate nous a dit de porter plainte contre X pour éviter, en retour, que l'AM ne porte plainte en diffamation contre nous.

Pourquoi porter plainte contre X ? : afin de montrer implicitement que nous étions contre ce genre de pratique.

Donc il y a eu 2 enquêtes en même temps : celle de la PMI et l'enquête policière.

bon après-midi

agnès


de quel genre de maltraitance parlez vous ?

Posté 29 septembre 2007 - 08:42 (#11) L'utilisateur est hors-ligne   Pan pan 

  • Site Admin

merci Marie et bon week end panpan

Posté 29 septembre 2007 - 09:06 (#12) L'utilisateur est hors-ligne   mb64 

  • Site Admin

 Marie Astrid SPAMAF 83, le 28 Sep 07 à 17:52, dit :

Dites vous que ça peut arriver à chacune d'entre nous, c'est une Epée de Damoclès au dessus de nos têtes. A partir du moment où une plainte a été déposée, il y a systématiquement suspension de l'agrément (pendant 4 mois maximum), les employeurs doivent vous licencier. Au bout des 4 mois, si le dossier est classé sans suite ou qu'il y a non-lieu (en général, c'est trop court 4 mois pour avoir un classement ou un jugement), votre agrément vous est théoriquement rendu, sinon, il est retiré d'office.



 Marie Astrid SPAMAF 83, le 28 Sep 07 à 18:23, dit :

Ca peut partir d'une simple lettre à la PMI qui à partir du moment où il y a lettre, doit faire une enquête, et si elle l'estime nécessaire, fera un signalement. Le grand principe, c'est le "principe de précaution", donc même sans preuve flagrante, la PMI prendra ses précautions.



Bonjour Marie Astrid,

la suspension d'agrément doit etre motivé sourtout par des faits, une simple lettre anonyme meme avec le prencipe de précaution ça me parait un peu abusif.

Quand tu dit "votre agrément vous est théoriquement rendu, sinon, il est retiré d'office" on as l'mpression que tu oubli de dire à celle qui ne maitrisent pas toute la procedure que au milieu de tout ça il ya passage en CCPD, et que le mot théoriquement et d'office ne sont pas toujours à l'ordre du jours :rolleyes:/>

A+

Posté 29 septembre 2007 - 11:27 (#13) L'utilisateur est hors-ligne   rebelle78 

  • Site Admin

Bonjour :(/>

Et bien pour être passer par là je peut donc tan parle


y a tout juste un peut plus d'1an ,j'ai rompue un contrat avec une maman le 15 novembre 2005 , le 20 janvier la PMI recevais un courrier de cette maman comme quoi j'avais gifflet son fils ( soit 2 mois plus tard )
( seul la maman a deposer plainte , le papa ne voulais pas sans mélé :rolleyes:/> bizarre )
je me suis retrouver convoquer a la pmi tout de suite apres ce courrier .....je suis passer par 3 fois devant le spy de la PMI & reconvoquation avec le doc de la pmi pour connaitre son verdicte ( elle demander le retrait de mon agrement pour maltraitence ;)/> ) , j'ai été informer de ma suspention d'agrement le 31 mars 2005 ( un jeudi à 20h ) par la maman d'une petite que je garder ( qui elle ma bien outenue ) j'ai trouver çà honteux de la par du doc ,que ce ne soit pas elle même qui m'annonce a couleur , alors que je venais tout juste 1/4h avant , de l'avoir au tel ,car elle me donner un autre rdv (pour m'annoncer ce que la maman venait de faire !!!! je ne me suis pas g^ner de lui dire le jour de notre entrtien ma façon de penser & je ne me suis pas gêner non plus ds informer mon president du CG a qui j'avais fait un courrier AR & qui mabien soutenue aussi ) .
J'ai reçue ensuite un courrier de CG pour un passage en commisson (CCPD ) pour la mie juin
je me suis presenter a la commission acompagnier de mon zome , sa a pris 1/4h pour debattre ( je trouve sa tres court ) bref ; debut juillet j recevais en AR un courrier ,disant que mon agrement etait maintenue ....Houfffffff j'etait contente !
je ne remercirais jamais assaier Monique Duffourny pour sons aide :P/> malgres cas l'epoque je n'etais pas du tout adherente au SPAMAF ( ce que je suis maintenant & compte bien le rester )


bref c'est tres long , tres dur a suporter ,pas facile pour nous & notre famille ( les miens en on souffert surtout ma grande & pour çà je ne pardonnerais jamais a cette maman & a la PMI de croire tout ce que les parents viennent leur raconté ) c'est clair que nous ne sommes pas bien soutenue .

J'ai croisé y a environs 6 mois le papa de cette enfant a Auchan , il es venue dire bonjour a mon mari ,ma regarder ma tendue la mains , je lui es qd même dit bonjour car lui n'avais rien fait & elle je l'ai croiser la semaine derniere a la poste , elle es devenue toute rouge ,je n'ai pas baisser le regard , elle oui ; je ne lui es pas dis un mot ! il aurais pas fallue qu'elle viennent me voir , croie moi ;)/>

Voilà mon experrience que je n'oublirais jamais

Posté 29 septembre 2007 - 12:21 (#14) L'utilisateur est hors-ligne   Pan pan 

  • Site Admin

Rebelle ,
Longue réflexion 2 mois .On voit l'urgence pour écrire un courrier ;)/> si maltraitante cela doit ce faire de suite car non assistante en personne en danger , 2 mois ou 60 jours apres ou est l'urgence !!!!!!
Les pmi reçoivent de plus en plus de lettres ....et hélas pas en bien :rolleyes:/> panpan

Posté 29 septembre 2007 - 13:01 (#15) L'utilisateur est hors-ligne   rebelle78 

  • Site Admin

 Pan pan, le 29 Sep 07 à 13:21, dit :

Rebelle ,
Longue réflexion 2 mois .On voit l'urgence pour écrire un courrier :(/> si maltraitante cela doit ce faire de suite car non assistante en personne en danger , 2 mois ou 60 jours apres ou est l'urgence !!!!!!
Les pmi reçoivent de plus en plus de lettres ....et hélas pas en bien :rolleyes:/> panpan




Bas voilà , c'est çà qui ma bien enerver , c'est que la PMI est prs en compte cette lettre 2 mois apres que l'on es rompue le contrat ;)/> c'est degoutent & pas normal du tout .Cà veut dire qu'un employeur peut aller deposer une plainte en vers une assmat ,même X années apres & qu'ils vont les croirent :P/> c'est bien moche alors .

Et tu as raison , car ils ecoutent tout et n'importe quoi
Nous avons parmis mes collegues , quelques brebies galeusent , & y a quelques mois , elles aller r'aconter des betises sur note assos a laPMI , juste pour nous detruire , nous avons eu aussi toutes des plaintes annonymes, perso j'ai etait convoquer " et oui encore " car la pmi avais reçue un coup de telephone annonyme ,qui disait que le vendredi ( je ne me souvient plus de la dates ) j'etait venue seul a l'ecole sans la p'tite que j'avais due la laisser a mon zome ! ;)/> La je me suis facher fort devant le doc , " je lui es dit de quel droit , vous vous permetter de convoquer une assmat alors qu'il sagie d'un appel annonyme ; vous avez que sa a faire ?? et si vous ouvrier mon dossier devant moi , p'etre que vous verais que les vendredi je ne travail pas madame !!! Alors si je me retrouve encore 1 fois ds votre bureau pour ce style de betise , non fondé ,là cest moi qui vais deposer plainte !!! " La dessue le doc na rien retrouver a redire :P/>

sa me gonfle vraiment les gens comme çà & je peut te dire que j'ai perdue toute confiance en vers la pmi .Dommage :(/> :)/>

Merci Panpan pour ton MP :(/>

Partager ce sujet :


Page 1 sur 1
  • Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau message
  • Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet

1 utilisateur(s) en train de lire ce sujet
0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)


IPB Skins by Skinbox

Merci de saisir votre adresse email et votre mot de passe


Sign in options
  Annuler